Aucun texte alternatif disponible.
En février 1974, Patricia Hearst est enlevée par un groupuscule révolutionnaire, dont elle épouse la cause.
Finalement arrêtée par la police, son procès fait grand bruit : peut-on réellement parler de lavage de cerveau ? C’est ce que tente de déterminer Gene Neveva, une enseignante américaine libertaire qui œuvre sur le dossier touchant à l’affaire avant le procès. Elle collabore avec l’avocat de l’accusée. Face à elle, Violaine, timide étudiante modèle à l’avenir tout tracé, l’aide à relire, décrypter et classer coupures de presse et bandes sonores. Au contact de Gene ­Neveva, on assiste à la prise de conscience progressive de Violaine, qui pressent bientôt que Patricia n’est pas la pauvre chose ­manipulée que propose son avocat…